Mois: août 2015

Publié le Mis à jour le

Bilan du 25 avril 2015…

En ce jour terrible, 250 maisons furent détruites dans la vallée du Langtang. Environ 175 résidents locaux, 150 travailleurs népalais et une soixantaine de touristes y perdent leur vie selon les dernières estimations. Ce jour, 2,8 million de personnes au Népal perdent leur maison, les habitants de Langtang perdent leur village. 498 personnes de la vallée du Langtang ont été secouru 5 jours après le séisme, ils campent depuis devant la Yellow Gompa à Swayambhu dans le centre de Kathmandu.

Résumé de la lettre du Comité du Langtang aux ONG et Associations qui les aident :

« Le projet principal est « Comment reconstruire le Langtang ?». C´est une tache gigantesque et difficile pour laquelle nous avons besoin d´aide.

Le nouveau lieu pour la reconstruction du village de Langtang, dans le respect de la surface des terres que les familles possédaient dépend du gouvernement car la proposition de reconstruction sur l´ancien site a été rejetée et que la vallée, étant un parc naturel, il n´y a pas de place pour de nouveaux logements.

Nous avons recensé 116 familles nécessitant de nouveaux logements. Les coûts s´élèveraient approximativement à 25 000 – 30 000 € par logement. Les coûts du transport des matériaux jusqu’à 4000 mètres d´altitude doivent être ajoutés aux coûts des matériaux de construction eux même, de la main d´œuvre ainsi que de la nourriture, nécessaire jusqu´à ce que les champs soient de nouveau cultivables. De plus, le chemin et les ponts suspendus qui amènent aux différents villages de la vallée doivent aussi être restaurés. Voir ci joint le plan du gouvernement dans la réhabilitation, d’ici 2 ans des zones de trekking les plus touchées (mais tous sont septiques…).
http://taan.org.np/news/2175-govt-prepares-action-plan-for-recovery-of-tourism-industry

40 villageois se sont déjà rendus dans le Langtang afin de commencer à restaurer le chemin, construire des abris pour le bétail, reconstruire leur maison…
Seulement quelques kilomètres de la vallée sont détruits et une grande partie de la vallée est sûre et magnifique. Une étude géologique devrait être effectuée dans la zone pour redonner confiance à tous.

FB_IMG_1436351334291 FB_IMG_1438994746730 FB_IMG_1438994770695 FB_IMG_1438994776990

Nous comprenons bien que chaque organisation à ses propres projets, veut soutenir les projets de son choix ou bien soutenir une famille en particulier, mais rien ne pourra être accompli tant que les habitants n’ont pas d´habitation ou de champs pour survivre.

Nous pouvons discuter de futurs projets comme la construction d´une école pour que les enfants n’aient pas à étudier loin de leurs parents, d´un hôpital pour un accès aux soins à proximité ou d’un monastère pour que les habitants puissent célébrer les fêtes, les enterrements et préserver leur culture tibétaine. Nous pouvons aussi réparer la petite station hydraulique pour les besoins en énergie de la zone, construire des serres pour la culture de légumes frais et éviter de les importer ou encore créer un atelier de textile pour que les femmes gagnent en indépendance…

Toutes ces idées sont excellentes, mais si les habitants n´ont pas de logement, à quoi cela sert-il ?
C´est la raison pour laquelle nous devons unir et coordonner nos forces pour réussir cette gigantesque tâche.

Le début du projet de reconstruction sera dès la fin de la mousson, normalement début septembre.
Nous soulignons la nécessité de travailler en toute transparence avec toutes les organisations qui aident le Langtang. Nous voulons mettre en place un projet de volontariat, afin que toutes les personnes qui le souhaitent puissent venir nous aider, partageant ainsi plus que du travail et créant des liens sur du long terme. »