TEMOIGNAGES

Témoignage de Pauline PRETET, accompagnatrice en montagne,

diffusé sur Europe 1 le 2 mai 2015 dans l’emission Carnet du Monde.

« J’étais à Kiangjing Gompa, le dernier village de la vallée du Langtang, en train de discuter, je venais de commander un petit repas, il était 11:57 à ce moment là. D’un seul coup le sol tremble, on se demande ce qui se passe, j’ai juste eu le temps de crier « attrape Margaux, on sort de là! ». On sort de la maison et on se met juste devant, comme lors d’autres tremblements de terre qu’on avait déjà vécu au Népal. Le tremblement devient de plus en plus important, on a juste le temps de sauter le mur en pierre qui est devant la maison et de s’éloigner des constructions, puis de regarder la maison qui s’écroule, les charpentes qui tombent un peu partout tout autour de nous.
Soudain on entend quelqu’un qui hurle « avalanche! » . Il faut savoir que le village est situé juste au pied du Langtang Lirung, qui est un sommet de 7200m d’altitude. La réalité est que le tremblement de terre avait déclenché une immense chute de séracs et une avalanche de neige. Nous on a eu le souffle de l’avalanche, qui était comme un immense nuage de neige de plusieurs dizaines, peut-être centaines de mètres de haut et de large. Quand je me suis retournée pour regarder ce que c’était j’ai vu juste un mur, énorme, blanc, gris, fait de bouts de glace, de neige, de poussières, de petits cailloux, qui nous arrivait dessus et là, on est tous partis le plus vite possible. Dans ces cas là c’est vraiment l’instinct animal qui nous fait fuir. Mon ami, qui avait la petite dans les bras, notre fille de deux ans et demi, c’est réfugié derrière le mur de la dernière maison du village. Moi je suis allée dans une autre direction, je n’ai eu le temps que de me jeter en direction d’un bloc de trois mètres de haut par trois mètres de large, et, au moment où je me jetais contre, le souffle de l’avalanche nous est passé dessus et j’ai entendu toutes les tôles des toits qui me passaient au dessus de la tête, les poutres de bois qui s’effondraient partout, les vitres qui explosaient dans toutes les maisons, toutes sortes d’objets qui nous passaient par dessus.
Nous avons eu énormément de chance. On s’est refait le scénario mille fois, et il est clair qu’on aurait pu ne pas être là aujourd’hui pour dix milles raisons. 
Je m’étais baladée dans le village toute la matinée avec la petite qui adore faire tourner les moulins a prière des monastères; à 11:30 je suis rentrée à la lodge, à 12:00 il y a eu le tremblement de terre, à 12:05, le monastère, il n’existait plus. Il n’y a absolument plus rien debout. 
Malgré que tout soit détruit, les gens du village ont eux décidé de rester là-haut. Le gros problème surtout est que le principal village traditionnel de la vallée, d’où sont issus ces gens, est à deux heures de marche en dessous de Kiangjing Gompa, et donc la première chose que les hommes de notre village ont fait après le tremblement de terre a été de descendre dans la vallée pour voir où en était leur famille. Et là ils ont retrouvés à la place du village de Langtang une immense coulée de neige, de glace, de cailloux. Le village de Langtang est complètement anéanti, il ne reste qu’une dizaine de survivants à peine. Il n’y a plus la trace d’une pierre de maison à Langtang. Il reste à la place village un glacier noir recouvert de pierres et de poussière.
C’est terrible pour les familles. Les amis chez qui on habitait ont toujours leur quatre enfants, le noyau dur de la famille est resté, mais ils ne retrouveront jamais leurs frères, leurs soeurs, leurs oncles, qui sont enfouis sous des mètres et des mètres de neige, de glace, de pierres. C’est terrible. Rien qu’au niveau humain la reconstruction va être très difficile. Il y a des gens qui ont tout perdu, leurs femmes, leurs enfants, qui étaient restés à Langtang. »
Colin Haley vision :

4 réflexions au sujet de « TEMOIGNAGES »

    Ben Chaabane Solange a dit:
    7 mai 2015 à 11 h 43 min

    Merci pour ce témoignage et courage …de tout cœur avec vous, avec les tous les habitants de cette région, avec tout le peuple du Népal pour la reconstruction aussi bien morale que physiques….

    J'aime

    Alary a dit:
    8 mai 2016 à 12 h 25 min

    Bravo pour ces initiatives humanistes et touchantes. Je vais y contribuer financierement a defaut de pouvoir aider physiquement sur place. J en profite pour adresser toutes nos pensees de bienveillances aux Nepalais. Francois

    J'aime

    Audrey a dit:
    20 septembre 2016 à 10 h 29 min

    Bonjour, êtes-vous retournés sur les lieux récemment? Car, bien sûr, les médias en ont beaucoup parlé juste après le séisme l’année passée mais impossible de trouver des infos sur l’état actuel des choses… Que sont devenus les villageois qui ont décidé de rester malgré tout? Où en est la reconstruction du village de Langtang? Bravo pour votre implication et courage dans votre projet!

    J'aime

      langtangreconstruction a répondu:
      21 septembre 2016 à 20 h 23 min

      Bonjour,
      La reconstruction a mis du temps à démarrer mais est maintenant bien lancée. Des lodges ont été reconstruites à Kyangjin Gompa, à Lama Hotel, dans la zone du village de Langtang aussi. Les villageois sont pour beaucoup retournés vivre dans la vallée et attendent les trekkeurs. Aymeric part au Langtang la semaine prochaine, j’y serai en novembre. Des infos fraiches et précises seront donc mises à jour sur le site. A bientot donc.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s